[Total : 2    Moyenne : 4/5]

L’arganier bio antioxydant naturel puissant (Argana Spinosa) est un arbre endémique marocain poussant dans la région du sud-ouest. Il pourrait être l’arbre symbole du Maroc. Il n’y en a pas ailleurs dans le monde.

Historique de l’arganier

Il est probable que l’arganier soit installé depuis des millions d’années. On a parlé de 85 millions d’années, quand les dinosaures régnaient sur la planète. Il est une relique de l’époque où le climat était beaucoup plus chaud ; il est reparti sur des terrains arides et semi-arides. C’est une espèce xérophile et thermophile, exceptionnellement adaptée aux conditions rigoureuses. Il ne peut vivre que dans des conditions très strictes de température et d’humidité.

Le fruit de l’Arganier contient une amande enfermée dans un noyau très dur et qui possède une teneur en une huile de très haute qualité biologique, nutritionnelle et aux multiples vertus (cosmétologie, diététique et pharmacologique).

Les vertus de l’huile d’Argane

L’huile d’Argane est essentiellement composée d’acides gras insaturés. L’acide linoléique, acide gras essentiel, est bien représenté dans l’huile d’Argane. Il intervient dans la biosynthèse des prostaglandines, hormones régulatrices des échanges membranaires et joue un rôle prépondérant dans la perméabilité de l’épiderme.

Ainsi, elle est utilisée :

Contre le dessèchement et le vieillissement physiologique de la peau (antiride), en respectant le film hydraulipidique et en augmentant les apports nutritifs au niveau des cellules.
Pour relancer et stimuler les échanges et l’oxygénation cellulaire en améliorant la qualité du ciment intercellulaire.
Pour neutraliser les radicaux libres et protéger le tissu conjonctif.
Pour adoucir les cheveux.
En cas d’acné et de varicelle.
D’autre part, le rapport du pourcentage des acides gras polyinsaturés et celui des acides gras saturés fait que l’huile d’Argane est recommandée par les nutritionnistes. Entre autres, cette huile va exercer une action de protection hypocholestérolémiante et antiathérogène.

Selon une étude récente, le schotténol contenu dans l’huile d’Argane aurait des propriétés anticancérigènes.

L’huile d’Argane est aussi utilisée comme suit :

Dans la surdité chronique et les maux d’oreilles.
Pour réduire les risques d’infarctus du myocarde et les troubles cardio-vasculaires.
Elle est conseillée en cas de risque d’athérosclérose.
Dans les rhumatismes et douleurs articulaires.
En cas de stérilité (azoospermie) et de risque de fausse couche (en médecine courante).
Elle stimule et développe la capacité cérébrale.
Si on chiffre à 2% de l’énergie totale du régime alimentaire en acide linoléique, une personne consommant une ration journalière de 2700 kcal aurait donc besoin de 54 kcal d’acide linoléique, ce qui correspond à 6 g. Cette personne peut donc satisfaire ses besoins en acide linoléique en consommant uniquement 16 à 17 g d’huile d’Argane par jour, soit un peu plus d’une cuillerée à soupe.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*