Boutique Biologiquement.comARGAN BIO – ARGANIER

  Posté par argan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’argan bio antioxydant naturel puissant.

L’Arganier a pour nom botanique “Argania spinosa” ,c’est une plante de la famille des Sapotacées. C’est un arbre endémique duMaroc (dans la région du Sud-Ouest et en particulier la plaine du Souss) et de la région de Tindouf en Algérie. Il était appelé précédemment Sideroxylon spinosum, puis Argania sideroxylon. Cet arbre traditionnellement mythique et sacré est considéré au Maroc comme le père de tous, on dit de lui c’est un “don de Dieu”.

On le connait sous les noms communs d’ arganier, argane, argan (désigne soit l’espèce, soit l’huile tirée de son amande), ou encore “bois de fer”.
L’arganier est reconnu pour donner naissance à des espèces rustiques et résistantes, cet arbre épineux, facilement reconnaissable dans le paysage marocain, peut atteindre 8 à 10 mètres de hauteur et vivre 200 ans.

Le fruit, l’affiache, est une fausse drupe ovale, fusiforme de 30 mm de long environ, jaune-brun à maturité contenant une noix très dure abritant deux ou trois « amandons ». Un arbre en produit environ 8 kg par an.Grâce à son puissant système de racines, il maintient les sols en entretenant leur fertilité, en les protégeant des érosions hydriques et éoliennes qui menacent de désertification une bonne partie du Maroc.

Les dimensions de son fruit varient de 17 à 30 mm de long et de 10 à 17 mm de large. Sa couleur est verdâtre avant maturation, puis elle évolue vers le jaune ou jaune-brun clair suivant les arbres.

L’arganier est un arbre doué d’une grande capacité d’adaptation. Il pousse sur n’importe quel type de sol, à l’exception des sables mobiles profonds. Il est peu exigeant en eau et ne craint pas la chaleur, d’où son existence dans les régions arides, semi-arides et aux portes du désert.L’arganier possède des mécanismes qui limitent ou ralentissent la chute du potentiel foliaire et relèvent de la stratégie d’évitement. L’arbre ne perd ainsi ses feuilles que transitoirement, en cas de grande sécheresse.

L’argan signifie “olivier” en berbère. Son existence daterait de l’ère tertiaire, époque où il existait une connexion entre la côte marocaine et les îles Canaries. Il se serait alors répandu sur une grande partie du territoire du Maroc. La population berbère a appris à décortiquer le fruit de l’arganier il y a deux mille ans.
Les Berbères ont eu l’idée de le presser pour en obtenir une huile que les femmes berbères utilisent depuis lors pour ses vertus cosmétiques et alimentaires. L’huile d’argan est appliquée pour protéger la peau et assouplir les cheveux.

Argan arganier culture biologique
Argan arganier culture biologique

Le fruit est la partie la plus utilisée de l’arganier. L’huile d’argan est extraite des amandons qu’il contient. Toutefois, le processus de fabrication diffère selon l’utilisation qui en sera faite : l’huile d’argan destinée à la consommation est extraite d’amandons torréfiés au préalable, alors que celle réservée à une utilisation cosmétique est extraite d’amandons non torréfiés.
Le bois de l’arganier est aussi utilisé pour faire un excellent charbon.

L’huile d’argan est employée dans l’alimentaire, la diététique et la cosmétique.

Composition de l’huile d’argan :
•acide Linoléique ( poly-insaturé ) : 35 %
•acide Oléique ( mono-insaturé ) : 45 %
•Tocophérols : 62 mg. / 100 g.
•Polyphénols : 5,6 mg. / 100 g.
•Carotènes : 300 mg. / 100 g.
Stérols : 160 mg. / 100 g.
•Alcools Terpéniques : 150 mg. / 100 g.

Il intervient dans la biosynthèse des prostaglandines, hormones régulatrices des échanges membranaires et joue un rôle prépondérant dans la perméabilité de l’épiderme.

Particulièrement riche en tocophérols (en vitamine E notamment), l’huile d’argan aide à lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Sa teneur élevée en acides gras insaturés de type oléique et linoléique lui conférerait une action bénéfique sur le niveau de cholestérol. Elle contribue également à l’hydratation de la peau et redonne de l’éclat au visage.

Ainsi, l’huile d’argan est utilisée :

Contre le dessèchement et le vieillissement physiologique de la peau (antiride), en respectant le film hydrolipidique et en augmentant les apports nutritifs au niveau des cellules.
•Pour relancer et stimuler les échanges et l’oxygénation cellulaire en améliorant la qualité du ciment intercellulaire.
•Pour neutraliser les radicaux libres et protéger le tissu conjonctif.
•Pour adoucir les cheveux.
•En cas d’acné et de varicelle.
•L’huile d’argan possède un effet anti-obésité en agissant en tant que coupe-faim (consommée au petit déjeuner).

En cas de consommation régulière, l’huile d’argan ajoute à son palmarès une nouvelle vertu thérapeutique. En effet, des chercheurs ont découvert récemment que le schotténol contenu dans l’huile d’argan aurait des propriétés anticancerigènes.

L’huile d’Argan est aussi utilisée comme suit :
•Pour réduire les risques d’infarctus du myocarde et les troubles cardio-vasculaires.
•Elle est conseillée en cas de risque d’athérosclérose.
Sa teneur en acide oléique rend cette huile particulièrement intéressante dans la régulation du cholestérol. Des études récentes semblent montrer que deux cuillérées à soupe par jour d’huile d’argan alimentaire pendant un mois pourraient considérablement réduire le taux de cholestérol sanguin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *